Donald Trump contre Mitch McConnell

Très discret depuis sa sortie de la maison blanche, Donald Trump n’a pas cessé d’attirer l’attention. S’il ne le faisait pas, c’est le chef des républicains au Sénat américain qui s’en prend publiquement à l’ex-président des États unis.  

Mise en accusation

Pas question de jeter le tort sur un seul homme ! C’est bien ce que Mitch McConnell n’a pas hésité à faire face au 45e président des États-Unis. En effet, le chef des républicains au sénat accuse l’ex-président du scandale meurtrier ayant eu lieu dans le Capitole. Acte qui a d’ailleurs conduit Donald Trump devant la justice américaine.

Acquitté de toute charge, le milliardaire reprend sa routine quotidienne. Il n’a pas d’ailleurs hésité à jeter le tort sur le chef du parti républicain. S’il ne tenait qu’à lui seul, Mitch McConnell ne serait plus en poste à ce jour. Il attire l’opinion publique sur ce que cet homme serait véritablement.

Comme d’accoutumé, Donald Trump n’a pas ménagé ces propos et a déclaré dans un communiqué de presse que Mitch est un politicien renfrogné et maussade.

Destitution pour une libération du parti républicain

Le boycott de l’ex-président incite l’opinion publique à se lever contre le chef du parti provoquant ainsi sa destitution. Selon Donal Trump, il ne serait pas un atout favorable à la tête du parti et représenterait un véritable fardeau pour celui-ci. L’ancien chef de l’état assuré qu’avec cet homme, le parti ne pourra pas gagner les élections prochaines et reprendre ce qui l’est du droit. Il ne faut surtout pas oublier que Trump sera toujours volontaire pour représenter son parti à l’élection 2024.

À croire que Donald Trump fait le grand ménage en amont. Le terrain se prépare, Mitch McConnell devrait se conformer à l’ex-président ou se battre pour maintenir son poste. Bien que la bataille ne soit pas gagnée d’avance, nous souhaitons Bonne chance aux deux politiciens.